ONG Muyissi

Warning: Creating default object from empty value in /home/muyissi/ongmuyissi.org/plugins/content/cdwebgallery.php on line 55
Gabon: Environnement-Les Parcs Nationaux du Gabon présentés aux éleves du college saint Gabriel de Mouila par l’ONG Muyissi PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Lundi, 09 Mars 2009 00:00

Mouila, 09 mars (GABONEWS)- L’ONG Muyissi Environnement a présenté aux éleves du college saint Gabriel de Mouila les treize parcs nationaux, dans le cadre de ses activités d’éducation environnementale et de sensibilisation, avec un accent particulier sur les parcs de Birougou dans la Ngounié (centre-sud) et de Loango dans l’Ogooué-Maritime (ouest, rapporte le correspondant de Gabonews.

 

«Un parc national renvoie a cette portion de territoire limitée et classée par un décret et a l’intérieur de laquelle les richesses naturelles sont préservées de la prédation humaine. Il vise la préservation des sites remarquables, des écosystemes importants et les zones sensibles d’un pays».
C’est par cette définition que Narcisse Mouckoumou, anthropologue junior -assistant de Wild life Conservation Society (WCS-Gabon-, actuellement en service au Parc national de Loango et membre de la jeune ONG Muyissi Environnement (créée a Mouila depuis bientôt un an) a commencé sa présentation, faite sous forme d’exposé appuyé par une projection vidéo.

 

Apres un survol de l’histoire des parcs nationaux dans le monde, l’exposant a situé tous les parcs nationaux du Gabon sur une carte géographique et indiqué les activités qui y sont menées : recherche scientifique, actions éducatives, récréatives, culturelles et touristiques.
Les caractéristiques de chaque parc ont été présentées avec des images splendides incitant a leur découverte. De nombreux éleves ont exprimé leur curiosité par des questions a la fin de l’exposé, manifestant a la fois l’envie d'explorer les Parcs et l’engagement d’y travailler un jour pour, non seulement leur promotion, mais également contribuer a perpétuer la préservation de leur biodiversité.

Lire la suite...
 
Ngounié-Tourisme: Des polonais découvrent le bwiti dissoumba PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Vendredi, 01 Mai 2009 00:00
Bwiti DissoumbaMOUILA (AGP])- Quatre touristes polonais ont séjourné récemment au village Mandilou a 9 km de la ville de Fougamou (Ngounié-Nord) dans le département de Tsamba-Magotsi, ou ils ont assisté pour la premiere fois a une veillée de bwiti (rite traditionnel), a-t-on appris de bonne source mercredi.


Faisant partie d’un groupe de 8 polonais qui foulaient le sol gabonais pour la premiere fois, curieux de découvrir le Gabon dans sa diversité, ils se sont attachés les services d’un Gabonais vivant a Varsovie (Pologne), Dieudonné Moukétou Tarazewicz. Ils se sont répartis en deux sous groupes. de Tsamba-Magotsi, ou ils ont assisté pour la premiere fois a une veillée de bwiti (rite traditionnel), a-t-on appris de bonne source mercredi.


Le premier s’est rendu a la Lopé dans la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est) et a séjourné également a Iboundji (Ogooué-Lolo, sud-est), Mimongo, Fougamou, Sindara (Ngounié, sud) puis a Lamabaréné (Moyen-Ogooué, centre).de Tsamba-Magotsi, ou ils ont assisté pour la premiere fois a une veillée de bwiti (rite traditionnel), a-t-on appris de bonne source mercredi.


Le deuxieme a visité la Lopé, Iboundji, Fougamou, Lambaréné. Ce dernier s’est arreté a Mandilou samedi pour assister a une danse de bwiti. L’excursion rentrait dans le cadre d’un circuit touristique initié et préparé par l’ONG Muyissi Environnement [par ailleurs qui opere dans l’écotourisme, ndlr] en collaboration avec les villageois. de Tsamba-Magotsi, ou ils ont assisté pour la premiere fois a une veillée de bwiti (rite traditionnel), a-t-on appris de bonne source mercredi.

Lire la suite...
 
L’ONG Muyissi Environnement découvre le marché central de Mouila dans un état d’insalubrité avancée PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Lundi, 30 Mars 2009 00:00
Mouila, 30 mars (GABONEWS) - Les membres de l’ONG Muyissi Environnement, conduite par leur Vice-présidente, Viviane Sandza, ont entamé samedi dernier une campagne de sensibilisation sur l’état d’insalubrité qui gagne du terrain dans l’ensemble de la commune de Mouila; le marché central dans le premier arrondissement a constitué la premiere étape de cette campagne, rapporte le correspondant de GABONEWS.


« Quelle désolation de voir notre grand marché dans un état d’insalubrité avancée que l’on ne peut imaginer a distance », a déclaré la vice-présidente tres choquée par le spectacle découvert durant tout le parcourt de ce grand espace commercial de la ville.


Pendant l’opération de sensibilisation, l’on a pu constater devant certains boxes, des déchets constitués de sachet en majorité, papier et carton d’emballage, boîtes de conserve, pots divers, peaux de banane, emballage de manioc, morceau d’étoffe de tissu, morceau de latte, de chevron, de tôle, tessons de bouteille, appareils électroménagers, herbes, marre d’eau, canalisation remplies d’eau et de déchets divers et meme présence de matiere fécale.

« Cette campagne de sensibilisation entre dans le cadre du programme d’activité établit par le bureau exécutif de notre « ONG Muyissi Environnement » », a indiqué Viviane Sandza a la fin de la ronde effectuée aupres des commerçants avec l’ensemble de son équipe toute une matinée.


« Nous avons opté pour une sensibilisation de proximité car, si nous les avions invité dans une salle meme pour une heure seulement, personne n’aurait accepté de fermer sa boutique pour chacun de s’impliquer dans lutte contre l’insalubrité dans leur marché.


En effet, durant la ronde, les membres de l’ONG ont conseillé aux commerçants de ramasser les ordures et de les mettre dans un carton qui servirait de poubelle autant pour eux que pour les clients qui seraient souvent a l’origine d’un certains nombre d’actes d’insalubrité.


Aussi, a-t-on remarqué, les commerçants ont exposé leurs difficultés vis-a-vis des autorités municipales qui ne mettent jamais a leur disposition une équipe de nettoyage du marché alors qu’ils payaient régulierement leurs taxes.


Tout en montrant leur volonté de participer aux actions de lutte contre l’insalubrité, les commerçants ont souhaité de voir la municipalité mettre a leur disposition des bacs a ordure dans l’ensemble du marché et de prolonger la construction de celui-ci afin qu’il réponde aux normes modernes.


Les membres de l’ONG Muyissi Envronnement qui ont promis d’adresser une copie de leur rapport de campagne de sensibilisation sur l’insalubrité au maire de la commune vont poursuivre le 11 avril prochain cette opération dans le mini marché du « carrefour Moussa » dans le deuxieme arrondissement.


GN/LDN/DCD/09

Article Publié le:   30/03/2009  a:   14:11:51  Par: GABONEWS (Gabonews.ga)
 
Les éleves de l’enseignement du premier degré imprégnés des activités des parcs nationaux PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Jeudi, 21 Mai 2009 00:00

L'ecole PrimaireMouila, 21 mai (GABONEWS) – Les éleves de cinquieme année de l’enseignement du premier degré de la commune de Mouila s’impregnent depuis le 19 jusqu’au 22 mai en cours des activités autorisées et non autorisées dans les 13 parcs nationaux du Gabon grâce a l’ONG « Muyissi Environnement » qui bénéficie de l’expertise dans le domaine de Narcisse Moukoumou du Parc de Loango dans l’Ogooué-Martime (Ouest), rapporte le correspondant ce jeudi de GABONEWS.


"La recherche scientifique, les activités touristiques et culturelles, celles éducatives et récréatives constituent les principales actions autorisées dans les différents parcs nationaux », a annoncé Narcisse Moukoumou, superviseur des équipes de terrain du WCS au Parc de Loango.


Il a au paravent indiqué qu « l’objectif d’un parc national est celui de la préservation des sites remarquables, des écosystemes importants et des zones sensibles d’un pays ».


Par contre, a-t-il poursuivi, « un parc national est fermé aux activités telles que la chasse et la peche, l’exploitation forestiere ainsi que celle miniere ou toute prospection y relative ».

Lire la suite...
 
Des touristes Français au contact des populations de Saint Martin des Apindji et de Ngando PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Lundi, 25 Mai 2009 00:00

Mouila, 25 mai (GABONEWS) – Des touristes français, en provenance du camp de Gaulle de Libreville ou ils sont en fonction, ont visité les villages de Saint Martin des Apindji et de Ngando, dans le canton Dibadi du département de la Douya-Onoye avant de se rendre dans les commune de Lébamba et de Ndendé avec le concours de l’ONG Muyissi Environnement, rapporte ce lundi le correspondant de GABONEWS.


A Saint Martin des Apindji (32 km de Mouila), le vendredi matin, les touristes (Trois femmes et deux hommes) ont été conduits a la découverte des vestiges de la mission qui a donné a la localité sa la renommé avant les indépendances. A part le bâtiment de l’école primaire qui a été rénové, il ne reste plus aucune trace qui montre qu’il a existé une mission catholique aussi importante que celle des trois épies de Sindara a Fougamou.


Les touristes ont eu l’occasion de visiter le village malgré l’absence des populations qui étaient en brousse en cette partie de la journée.

 
Autre lieu visité, l’école que fréquente pres de soixante dix éleves repartis de la premiere année a la cinquieme avec deux enseignants dont le directeur.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 Suivant > Fin >>

Page 4 sur 5